Iqaluk.jpg

Iqaluk

Auteur: Mine Raglan | Date: 05/02/2021

Voilà quelques années, la communauté de Salluit a soulevé des inquiétudes quant à l'état de santé des populations d'omble chevalier dans les lacs Pangaligiak et Tasialurjuaq et à Baie Déception.

Malgré les activités de surveillance environnementale que Mine Raglan réalise en continu tant à la rivière Déception qu'à Baie Déception, dans un souci de transparence et d'ouverture avec les communautés, nous avons demandé au Centre de recherche du Nunavik de la Société Makivik, composé d'une équipe de dix personnes principalement des techniciens de la faune, des biologistes et des toxicologistes, de mener une étude à long terme sur l'état de santé des poissons. 

Les chercheurs ont eu l'occasion de venir travailler avec des guides de Salluit, et de prendre les échantillons dont ils avaient besoin pour l'étude. Il faut savoir que les échantillons récoltés par les chercheurs ont contribué non seulement à des avancées scientifiques, mais ils ont également servi de nourriture de subsistance pour les Nunavimmiut, puisque nous avons remis les poissons aux pêcheurs locaux. 

À ce jour, les résultats démontrent que le poisson dans les lacs Pangaligiak et Tasialurjuaq, la rivière Déception et à Baie Déception est en santé et propre à la consommation. Toutes les activités de surveillance environnementale que Mine Raglan a réalisées au cours des 20 dernières années abondent dans le même sens. Bien que le projet principal Iqaluk fût complété en 2018, le Centre de recherche du Nunavik continue à offrir de l'accompagnement et à faire des suivis de l'état de santé des poissons, notamment lors de l'activité annuelle de pêche traditionnelle réalisée aux environs du site minier avec les utilisateurs du territoire.

*Prenez note que la vidéo, version longue, est disponible en anglais uniquement.

Version Courte

Version Longue