Nos innovations - la chaire de recherche institutionnelle REGENERE UQAT.png

FONDERIE HORNE

Chaire de recherche REGENERE

Les travaux des chercheurs sont divisés en trois volets : le volet hydrogéologie, réalisé par le Groupe de recherche sur les eaux souterraines (GRÈS) de l'IRME, a permis de développer le modèle hydrogéologique du secteur et d’établir le bilan hydrogéochimique.

Le deuxième volet vise quant à lui à évaluer les scénarios de restauration grâce à une campagne d’échantillonnage et de travaux terrain réalisée par l’IRME. Finalement, le troisième volet porte sur la renaturalisation des terrains. La comparaison du potentiel d’espèces végétales sur divers substrats et l’évaluation de la biodiversité des îlots végétaux seront notamment étudiées par les chercheurs de l’IRF dans ce volet.

L’ensemble des travaux de recherche sont réalisés sur le parc à résidus Quémont-2 pour sa proximité avec le milieu urbain, mais aussi parce qu’il atteindra sa capacité maximale entre 2022 et 2024 et qu’il devra être restauré à ce moment. 

L’objectif ultime de ce projet est de faire avancer les connaissances et l’innovation au niveau de la renaturalisation des sites industriels et pouvoir en rétablir les usages, au bénéfice des collectivités.