1024 x 400 Donation Salluit.png

Retourner à Nouvelles

Soutenir nos communautés pendant ces temps sans précédent

Auteur: Raglan | Date: 20/06/2020

​Dans le cadre de la pandémie actuelle, Glencore a déployé un fonds spécial afin d’aider les collectivités d’accueil de toutes ses installations à travers le monde à faire face à la COVID-19. Voici des exemples de soutien offert par Mine Raglan grâce à ce fonds mondial Glencore. 

Sécurité alimentaire

Dans le but de répondre aux besoins grandissants d’approvisionnement alimentaire dans ses collectivités d’accueil, Mine Raglan est heureuse de contribuer au Programme de soutien à l’approvisionnement en aliments traditionnels dans les communautés de Salluit et Kangiqsujuaq, toutes deux signataires de l’Entente Raglan.

Laly Greig (gauche), responsable du Programme à Kangiqsujuaq, et Alasie Arngak (droite), agente de liaison communautaire dans cette communauté, lors de la remise du chèque.
Inuluk Papigatuk-Lebreux, très heureuse de recevoir le don de Mine Raglan pour le village de Salluit

De plus, avec près du tiers de son personnel établi en Abitibi-Témiscamingue, Mine Raglan a décidé de soutenir le projet de construction d’un nouveau congélateur à la Ressourcerie Bernard-Hamel afin de mieux répondre à la recrudescence de la demande dans le contexte actuel. 

Monsieur Pierre Barrette, vice-président de Mine Raglan (à gauche) et Madame Nathalie Larose, directrice adjointe aux services communautaires à la Ressourcerie Bernard-Hamel (à droite)

Santé

Pour aider le réseau public de la santé à faire face à la pandémie COVID-19, Mine Raglan a fourni 4 000 masques KN95 et 1 000 écrans protecteurs à la Régie régionale de la santé et des services sociaux du Nunavik, pour une valeur de près de 33 000 $. 

Support_our_community_tiny.jpg

Un don de 10 000 $ a également été fait au Fonds d’urgence COVID-19 de la Fondation hospitalière de Rouyn-Noranda pour les aider à traverser la crise et à soutenir les personnes les plus vulnérables. 
 

Monsieur Pierre Barrette, vice-président de Mine Raglan (à gauche) et Monsieur Éric Daoust, président du conseil d’administration de la Fondation hospitalière (à droite)