Mining Project 8H.jpg

Retourner à Nouvelles

Projet minier 8H, livraison d’une étape clé du futur de Mine Raglan

Auteur: Raglan | Date: 05/07/2021

C’est le 30 juin dernier que s’est officiellement complété le Projet minier 8H (PM8H). Le développement de cette nouvelle lentille fait partie intégrante du projet Sivumut. Il s’agit de la première étape pour entrer en Phase II de nos activités et nous permettre de poursuivre nos opérations pour un minimum de quinze ans. Un jalon résolument important pour le futur et la croissance de Mine Raglan! 

Rappelons que les différentes études du PM8H ont débuté en 2014. Il aura fallu plus de quatre ans pour obtenir l’approbation du projet. Les activités de terrain ont ensuite commencé en avril 2018 et se sont étalées sur plus de 1 000 jours de travail soutenu. 

L’achèvement du projet s’est fait dans le respect de l’échéancier et du budget prévu et, surtout, avec une excellente performance en prévention. Ces résultats sont particulièrement remarquables compte tenu de la pandémie de COVID-19, qui a bien failli en décider autrement. En effet, les défis ont été nombreux, à commencer par la mise en dormance du site minier pour quelques semaines au printemps 2020, puis la mise en place et l’adoption de nouvelles procédures sanitaires par la suite. Nous sommes donc d’autant plus fiers de cet accomplissement, qui est le fruit de la résilience, de la créativité, de l’adaptabilité et d’une collaboration extraordinaire de la part de tous les acteurs impliqués. 

Nous remercions et félicitons les équipes des différents départements de Mine Raglan, nos partenaires et les entrepreneurs pour ce travail d’équipe colossal. Chacun d’entre eux a fait la différence dans le succès de cette initiative, ce qui affirme une fois de plus que nos gens constituent la fierté et la force de Mine Raglan.

À propos de Sivumut

Le projet Sivumut (« aller de l’avant » en inuktitut) comprend deux phases additionnelles aux activités actuelles de Mine Raglan, lesquelles devraient nous permettre de poursuivre l’exploitation minière – laquelle débuta en 1997 – jusqu’en 2040 et au-delà.