Notre histoire

QUI NOUS SOMMES

Glencore figure parmi les sociétés de ressources naturelles diversifiées les plus importantes au monde et nous vous invitons à explorer son histoire générale. Fondée en 1974, elle a hérité d’une forte présence canadienne grâce à sa croissance et ses acquisitions et cumule une riche histoire dans ce pays qui remonte à plus de 100 ans.

History-1906-GrainGrowersGrain.jpg

L’histoire derrière notre secteur de l’agriculture

En 1906, la coopérative d’agriculteurs Grain Growers’ Grain Company – qui a été fondée dans les provinces des Prairies de l’Ouest canadien – allait devenir le premier prédécesseur de ce qu’est actuellement Viterra, un chef de file dans la commercialisation et la manutention de céréales, d’oléagineux et de légumineuses. Le mandat de Viterra, au sein de l’une des industries les plus importantes au monde, est de relier un plus grand nombre de clients à un plus grand nombre d’endroits tout en aidant ses agriculteurs à promouvoir et à distribuer leurs céréales, leurs oléagineux et leurs légumineuses dans plus de 50 pays répartis dans le monde entier.

Glencore a fait l’acquisition de Viterra en 2012. En 2016, elle a vendu 40 % de sa participation dans son secteur agricole et créé un partenariat à long terme avec l’Office d’investissement du Régime de pensions du Canada, suivi de la vente d’une participation supplémentaire de 9,99 % à British Columbia Investment Management Corp. dans la même année en vue de fonder Glencore Agriculture. Aujourd’hui, Viterra fait partie de Glencore Agriculture, un chef de file mondial spécialisé dans l’approvisionnement, la manutention, la transformation et la commercialisation de produits agricoles..

L’homme d’affaires et prospecteur Edmund Horne est le fondateur de Noranda, une entreprise minière et métallurgique établie à Rouyn-Noranda, au Québec.

L’histoire de notre secteur du cuivre

L’homme d’affaires et prospecteur Edmund Horne est arrivé dans le nord de l’Ontario au tournant du siècle et, dans ses déplacements, il s’est rendu à Rouyn-Noranda, au Québec, où il a découvert la superbe mine de cuivre et d’or Horne, qui est devenue par la suite Noranda, une des entreprises minières canadiennes les plus connues. 

En 1927, la Fonderie Horne a été construite au site initial de Noranda. Toujours en activité aujourd’hui, la Fonderie Horne est la seule fonderie de cuivre au Canada et l’usine de recyclage la plus grande et la plus perfectionnée de son genre dans toute l’Amérique du Nord. 

En 1931, Noranda a ouvert l’Affinerie CCR à Montréal-Est, au Québec. L’installation traite tout le cuivre produit par la Fonderie Horne et offre des services aux producteurs de métaux, aux mines, aux fonderies de cuivre ainsi qu’à d’autres affineries. CCR est la seule affinerie de cuivre au Canada, et elle possède également une usine d’affinage de métaux précieux intégrée.

Le logo de Falconbridge Nickel Mines Limited.

L’histoire de notre secteur du nickel

En 1928, le précurseur de notre division Nickel a été établi lorsque Thayer Lindsley, qu’on qualifiait souvent de plus grand découvreur de mines de tous les temps, a acheté des claims renfermant de riches gisements de nickel-cuivre dans la région située au nord-est de Sudbury, en Ontario. Thayer Lindsley a constitué la société Falconbridge Nickel Mines Limited, et une ville ouvrière du nom de Falconbridge a été construite pour loger les travailleurs et assurer les services – toutes deux nommées d’après le canton dans lequel l’entreprise était située et où les gens vivaient.

En 1930, l’entreprise Falconbridge a agrandi son site minier et bâti la fonderie de Sudbury pour traiter les matières. En 1932, un concentrateur et une installation de frittage amorçaient leurs activités. La mine Fraser qui existe encore aujourd’hui a été construite en 1963, le concentrateur Strathcona, en 1968 et la mine Nickel Rim South, en 2010. Ces installations forment aujourd’hui ce que nous appelons nos Installations de nickel intégrées de Sudbury (INO).

Dans la province de Québec, suivant la signature de l’Entente Raglan en 1995 – la première Entente sur les répercussions et les avantages (ERA) jamais signée au Canada entre une entreprise minière et un groupe autochtone –, notre division Nickel a franchi une autre étape importante. Cette signature a pavé la voie à la mise en production de Mine Raglan en 1997.

En 2017, l’entreprise a approuvé les capitaux visant à mettre en œuvre le projet Onaping Depth de Sudbury INO et le projet Sivumut de Mine Raglan. 

L’approbation de ces projets modifie les perspectives d’avenir de la division Nickel; le projet Onaping Depth – une mine très profonde – présente la possibilité de prolonger la durée de vie de l’exploitation minière à Sudbury jusqu’en 2035. De même, Mine Raglan prolongera par son projet la durée d’exploitation sur plus de 20 ans après la fin du cycle de vie de ses mines existantes.

L’histoire de notre secteur du zinc et du plomb

En 1955, la Fonderie générale du Canada a été fondée à Lachine, au Québec. Faisant partie de notre division Zinc, elle constitue aujourd’hui l’un des fabricants de produits et d’alliages à base de plomb et d’étain coulés, laminés, extrudés, soudés et usinés les mieux implantés en Amérique du Nord. 

En 1963, notre division Zinc a connu une expansion lorsque l’Affinerie CEZinc et le Camp minier Matagami ont amorcé leur production à Salaberry-de-Valleyfield et à Matagami respectivement, au Québec. Aujourd’hui, la mine Bracemac-McLeod – qui constitue la 12e mine dans l’histoire du camp minier Matagami – poursuit ses activités et expédie son concentré de cuivre à la fonderie Horne et son concentré de zinc à CEZinc aux fins d’affinage.

En 1966, notre division Zinc a connu une autre expansion lorsque les Installations Kidd – comprenant la mine de métaux communs la plus profonde au monde sous le niveau de la mer – sont entrées en production à Timmins, en Ontario. Parallèlement, la fonderie de plomb Brunswick a amorcé ses activités à Belledune, au Nouveau-Brunswick.

Installations Kidd : 50 ans de célébration de l’excellence dans le secteur minier

Charbon

En 2011 et 2012, l’acquisition de deux projets de charbon a été réalisée : les projets Suska et Sukunka  – tous deux situés dans le nord-est de la Colombie-Britannique. D’une durée de vie prévue de 20 ans, Sukunka est un projet d’exploitation minière produisant du charbon de première qualité pour la fabrication d’acier, ce qui entraînera des retombées économiques importantes, en particulier pour la population et les Premières nations de la région.

Le secteur d’expertise-conseil de Glencore

En 1952, le Laboratoire de métallurgie de Falconbridge a été fondé et a servi de précurseur à notre Service de conseils et d’essais (XPS), une entreprise agréée qui offre des services de conseils, de technologies et d’essais en métallurgie à l’industrie minière mondiale.

Profondément enraciné dans l’histoire du Canada, nous sommes fermement engagé envers le Canada et se réjouit de faire partie de nombreux autres jalons historiques au fil des ans.