Nickel-HeaderImg.jpg

MÉTAUX ET MINÉRAUX

Nickel

Nos actifs de nickel au Canada comprennent Mine Raglan et les Installations de nickel intégrées de Sudbury (Sudbury INO), lesquelles sont établies dans les provinces du Québec et de l’Ontario respectivement.

Les métaux de première fusion sont le nickel et le cuivre, mais nous produisons également du cobalt et des métaux précieux comme l’or, l’argent, le platine et le palladium.

Les installations de notre Mine Raglan comprennent quatre mines souterraines en exploitation, un concentrateur, une centrale électrique, des immeubles administratifs et résidentiels, une source d’approvisionnement en eau douce et des réservoirs à combustible.

Mine Raglan

Le minerai extrait à Mine Raglan est concassé, broyé et traité sur place pour produire un concentré de nickel-cuivre, qui est par la suite expédié à la fonderie de Sudbury à des fins de traitement supplémentaire. 

Un réseau routier relie notre complexe minier Raglan à une piste d’atterrissage située à Donaldson ainsi qu’aux entrepôts et installations portuaires situés à Baie-Déception.

Nos Installations de nickel intégrées de Sudbury (Sudbury INO) comprennent un volet Exploration, deux mines souterraines (Nickel Rim South et Fraser), le concentrateur Strathcona et la fonderie de Sudbury. 

Nickel Rim South - two Column.jpg
Sudbury Smelter - Two column.jpg
La mine Nickel Rim South (à gauche) et la fonderie de Sudbury (à droite) font toutes deux partie des Installations de nickel intégrées de Sudbury de Glencore.

Le concentrateur Strathcona reçoit le minerai provenant des deux mines de Sudbury ainsi que le minerai à façon provenant de tierces parties. Deux concentrés y sont produits : un concentré de nickel-cuivre à des fins de fusion, et un concentré de cuivre à des fins de fusion et d’affinage.

La fonderie de Sudbury traite actuellement le concentré de nickel-cuivre ainsi que des charges d’alimentation à façon sous forme de concentrés et de produits secondaires. Ces produits sont transportés par train aux installations portuaires de la ville de Québec, d’où ils sont expédiés à notre affinerie Nikkelverk située en Norvège.
 

La division Nickel de Glencore Canada en chiffres (2019)

6

mines souterraines

2

concentrateurs

1

fonderie

4 250

employés et entrepreneurs

2

projets en cours visant à prolonger la durée de vie de nos mines

Nous extrayons le minerai de nickel-cuivre dans la région de Sudbury, au nord de l’Ontario, depuis 1929, et Mine Raglan a démarré ses activités de production en 1997. Les approbations de capitaux pour le projet Onaping Depth de Sudbury et le projet Sivumut de Raglan ont toutes deux été accordées en 2017.

Ces projets modifient les perspectives d’avenir de la division Nickel. Le projet Onaping Depth – une mine très profonde – présente la possibilité de prolonger la durée de vie de l’exploitation minière à Sudbury jusqu’en 2035. Parallèlement, Mine Raglan prolongera par son projet Sivumut la durée d’exploitation sur plus de 20 ans après la fin du cycle de vie de ses mines existantes.

Sécurité

Bien que Mine Raglan et Sudbury INO soient des entreprises distinctes, elles sont non seulement liées par le nickel, mais aussi par des valeurs telles que la sécurité.

Pour placer la sécurité au premier plan, nous devons déterminer et gérer les risques en matière de santé et de sécurité dans notre milieu de travail. Afin de nous aider à atteindre ce but, nous avons lancé l’initiative SafeWork qui vise à offrir une base commune sur laquelle bâtir notre culture de sécurité à l’échelle mondiale. À notre division Nickel, nous avons adapté SafeWork sous le nom de SafeNickel, en appui aux programmes et aux protocoles de sécurité propres à chacune de nos installations.

Dans le cadre de notre engagement envers SafeNickel, nous demandons à nos employés de faire en sorte que la sécurité soit toujours présente à leur esprit en maintenant le dialogue sur la sécurité grâce à la série SafeNickel : de la parole à l’acte.

Nous sommes fiers des conversations ouvertes que nous tenons sur la sécurité et des résultats qui se sont ensuivis dans nos installations Mine Raglan et Sudbury INO au fil des ans.

Récemment, Mine Raglan a remporté le prestigieux trophée national de sécurité John T. Ryan de 2019 pour avoir obtenu le plus faible taux de fréquence des blessures à signaler au Canada dans la catégorie Mines métallifères. Parallèlement, Sudbury INO maintient également un solide bilan de réalisations alors que sa mine Nickel Rim South a reçu un prix régional similaire dans la province de l’Ontario en 2018 – lequel faisait suite au même prix remporté par la mine Fraser l’année précédente.

Dans l’avenir, nous continuerons d’encourager les nouvelles idées et de nous adapter rapidement aux changements en vue d’assurer la poursuite de nos progrès en sécurité. Nous sommes toujours à la recherche de nouvelles possibilités de trouver de meilleures façons ou des façons plus sécuritaires de travailler. À titre d’exemple, nous explorons l’utilisation de la technologie des véhicules autonomes qui permet aux mineurs de travailler de plus en plus en sécurité et confortablement assis en surface, à l’abri des risques physiques que présentent les activités minières sous terre.

À l’avant-garde de la technologie des véhicules autonomes

Faites connaissance avec nos employés

Diversité. Dévouement. Dynamisme.

Nos employés travaillent dans un large éventail de domaines, allant des métiers qualifiés et relevant de l’exploitation minière aux diverses spécialités du génie et autres disciplines professionnelles qui offrent des perspectives de carrière stimulantes. 

Regardez les entrevues menées avec quelques-uns de nos employés à notre division Nickel.
 

Julie Coffin

Tristan Plaisance

Evan Pilkington

Isabelle Lapierre

Chad Pearson

Darren Nathan

Winnie Shaw