20210922 Taking Advantage of the Sun - Article lead.jpg

Tirer parti du soleil

Auteur: Glencore Canada | Date: 22/09/2021

L'article suivant a été écrit par Marc-Antoine Dufour, ingénieur – Efficacité énergétique à Mine Raglan et a été initialement imprimé dans le bulletin des employés de Mine Raglan, le Katinniapik.

Mine Raglan poursuit ses efforts afin de réduire son empreinte carbone, accompagnée de Tugliq Énergie, son partenaire en énergies renouvelables. Sous l’initiative de ce dernier, le développement d’un parc de panneaux solaires photovoltaïques a débuté en 2020.

En juillet 2021, le parc est venu s’ajouter aux deux éoliennes en opération depuis 2014 et 2018 et qui fournissent déjà plus de 10 % de l’énergie nécessaire à l’exploitation de la mine.

Les activités de Mine Raglan se déroulent à la limite nord du Québec. Mine Raglan exploite présentement quatre mines souterraines de nickel, qui figurent parmi les mines de métaux de base les plus riches au monde.

Ce projet a pour objectif d’évaluer la performance de la production d’énergie solaire dans les conditions du Grand Nord canadien. La nouvelle installation compte 108 panneaux au total, qui génèreront une production énergétique de 40 kWc et qui sont situés sur le site de Mine 2, à proximité des éoliennes. Comme ces dernières, l’installation est opérée et entretenue par Tugliq.  

L’électricité générée par les cellules sera convertie de courant continu à courant alternatif au moyen d’un onduleur afin d’être intégrée sur le réseau de distribution 25 kV et de participer à l’alimentation du site Katinniq ainsi que de Mine 2, Mine 3, Qakimajurq, PM8H et PM14.  

Les panneaux bifaces ont pour caractéristique de capter le rayonnement solaire se reflétant sur la neige, permettant ainsi d’obtenir un plus haut rendement et de faire fondre la neige qui pourrait s’être accumulée sur leur partie supérieure. 

L’énergie renouvelable produite s’additionnera à celle des éoliennes afin d’atténuer la consommation d’énergies fossiles de Mine Raglan.