20200915 Speaking SafeNickel with Sheena.png

Retourner à Informations et articles

SafeNickel : de la parole à l’acte, une conversation avec Sheena

Auteur: Glencore Canada | Date: 15/09/2020

La priorité absolue de Glencore consiste à protéger la santé et le bien-être de ses employés. Pour y parvenir, nous devons cibler et gérer les dangers pour la santé et la sécurité dans notre milieu de travail. Afin de nous aider à atteindre ce but, nous avons lancé l’initiative SafeWork qui vise à offrir une base commune sur laquelle bâtir notre culture de sécurité à l’échelle mondiale.

À notre division Nickel, nous avons adapté SafeWork sous le nom de SafeNickel, en appui aux programmes et aux protocoles de sécurité propres à chacune de nos installations.

Dans la série SafeNickel : de la parole à l’acte, nous communiquons avec des employés de Glencore pour leur parler de SafeNickel et de la sécurité en général. Dans cette entrevue, nous discutons avec Sheena, superviseure – Hébergement, de Mine Raglan.

Glencore Canada : Que signifie SafeNickel pour vous ?

 

Sheena : SafeNickel signifie que l’entreprise se soucie de ses employés, que la sécurité et le bien-être de nos employés sont importants et qu’il est primordial que nous rentrions chez nous dans le même état que lorsque nous sommes partis au travail. SafeNickel m’a aidée à prendre le temps d’observer s’il y a des risques, et ce, non seulement dans mon environnement de travail, mais aussi à la maison, où je m’assure que nous accomplissons nos corvées quotidiennes en toute sécurité.

SafeNickel signifie que l’entreprise se soucie de ses employés, que la sécurité et le bien-être de nos employés sont importants et qu’il est primordial que nous rentrions chez nous dans le même état que lorsque nous sommes partis au travail. 

Sheena, superviseure – Hébergement à Mine Raglan

Glencore Canada : Pouvez-vous donner un exemple de la façon dont les normes de sécurité ont ajouté de la valeur à Mine Raglan ?

 

Sheena : J’aime vraiment mon travail et je suis de plus en plus à l’aise pour l’accomplir, mais le point culminant de mon cycle de travail sur place est le samedi, jour de la semaine où ont lieu les exercices d’incendie et la formation des pompiers. Je trouve que faire partie de l’équipe des pompiers est très stimulant. J’apprends beaucoup de choses et ça me donne l’occasion de me mettre au défi. Souvent, je suis surprise de voir que j’ai réussi une tâche que je ne croyais pas être capable d’accomplir.

Glencore Canada : Quelles sont vos préoccupations actuelles en matière de sécurité et comment contribuez-vous à prévenir les accidents ?

 

Sheena : Enfant, j’ai appris à associer les sirènes des véhicules d’urgence aux mauvaises nouvelles. La lutte contre les incendies m’attirait et mon désir de me joindre à un service d’incendie s’est accru. En fait, lorsque j’ai accepté le poste de superviseure de l’Hébergement, ma demande était de rester membre du service d’incendie de Mine Raglan. J’utilise mes connaissances de pompière pour mieux soutenir mon équipe en prévention. Qu’il s’agisse de l’importance des procédures d’évacuation ou de l’inspection des extincteurs, j’utilise mon expérience pour faire avancer les réflexions de mes coéquipiers sur le sujet. Je valorise aussi l’importance du travail d’équipe. Chacun d’entre nous a un rôle à jouer, et la sécurité des autres réside dans le fait que chacun accomplisse ses tâches en toute sécurité.

… j’utilise mon expérience pour faire avancer les réflexions de mes coéquipiers sur le sujet [prévention]. Je valorise aussi l’importance du travail d’équipe. Chacun d’entre nous a un rôle à jouer, et la sécurité des autres réside dans le fait que chacun accomplisse ses tâches en toute sécurité.

Sheena, superviseure – Hébergement à Mine Raglan

Glencore Canada : Comment votre comportement face à la sécurité a-t-il évolué depuis que vous travaillez à Mine Raglan ?

 

Sheena : À la maison, j’ai commencé à expliquer à mes jeunes neveux ce qu’il faut faire et ne pas faire en cas d’incendie. La prévention n’est pas un concept théorique, mais une réalité de la vie quotidienne, tant sur le lieu de travail qu’ailleurs.