20190218 Raglan Mine Capitalizes on Thermographic Imaging - Header.jpg

Retourner à Informations et articles

Mine Raglan tire profit de l’imagerie thermographique

Auteur: Glencore Canada | Date: 18/02/2019

Mine Raglan a démontré son esprit entrepreneurial en ayant recours à une caméra thermographique au concentrateur en vue de soutenir la production, d’éviter des coûts inutiles et d’accroître la sécurité.

Les caméras thermographiques sont des appareils qui transforment l’énergie thermique (chaleur) en lumière visible dans le but d’analyser un objet ou une scène en particulier. Diverses industries les utilisent depuis de nombreuses années, notamment les pompiers pour voir à travers la fumée, les forces de l’ordre pour gérer les activités de surveillance, les techniciens d’entretien électriques pour localiser les pièces en surchauffe ainsi que les techniciens en construction pour détecter les pertes de chaleur.

« Nous étions au courant de l’utilisation des caméras thermographiques, en particulier dans les applications électriques – comme pour localiser les points chauds dans les salles électriques –, explique Marc, surintendant – Concentrateur à Mine Raglan. Les photos montrent les endroits où il y a de la chaleur, attirant immédiatement l’attention sur les pièces qui doivent être traitées avant qu’elles ne brisent; toutefois, nous n’étions pas certains de son application dans un environnement mécanique, comme un concentrateur par exemple. » 

Il y avait de nombreuses raisons de croire le potentiel de cette technologie. Dans le passé, il est arrivé que le concentrateur de Mine Raglan interrompe ses activités en raison de tuyaux percés. L’équipe avait essayé de les inspecter de façon proactive en insérant une caméra traditionnelle pour voir si une dégradation se produisait dans le but de remplacer les tuyaux défectueux avant qu’ils ne se brisent. Cependant, ce processus était fastidieux et nécessitait beaucoup de travail.

L’équipe a alors décidé de faire le tour de l’usine pour voir la caméra thermographique en action. Elle a pu constater sur-le-champ comment les photographies de l’appareil attiraient l'attention sur des points d’usure. La décision d’adopter cette technologie a ensuite été prise et, lorsque la caméra a été mise en opération, elle a fait l’objet d’un soutien stratégique total. Trois employés ont reçu une formation de deux jours afin d’acquérir les connaissances nécessaires pour utiliser la nouvelle technologie.

De g. à dr. : Stéphane, Dany et Sylvain avec la caméra thermographique. Cette caméra permet à l’équipe de faire la maintenance du concentrateur de façon proactive afin de soutenir la production, d’éviter des coûts inutiles et d’accroître la sécurité.

Sécurité et meilleur contrôle 
« La caméra thermographique nous permet d’être proactifs et de mieux de mieux gérer nos interventions, explique Pascal, superviseur de la Maintenance – Concentrateur. Voir les zones de blocage et les zones préoccupantes avant qu’ils ne deviennent problématiques nous permet de planifier et de travailler de manière plus sécuritaire. »

En fait, la caméra thermographique procure un avantage supplémentaire important en permettant d’éviter les environnements à risque. Étant donné la nature des produits qui circulent dans les tuyaux, une rupture crée un risque pour les travailleurs en raison de la possibilité d’éclaboussures. Le fait de vérifier les tuyaux avant qu’ils ne se brisent élimine ce risque.

La rapport indique à l’équipe ce qui doit être remplacé et le niveau d’urgence, et lui permet ainsi de planifier pour mettre en place les mesures de sécurité appropriées afin de remplacer l’équipement en toute sécurité – une tâche plus difficile lorsque l’équipement est déjà brisé. 

« Nous voyons venir les choses, et nous serons en mesure de mieux cibler – et budgéter – les pièces de rechange sur une base plus proactive dans l’avenir, souligne Pascal. Comme pour la construction d’une maison, nous nous concentrons d’abord sur l’établissement de fondations solides, mais nous élaborons un plan d’action pour 2019 et les années à venir qui pourra évoluer à mesure que nous en apprendrons davantage sur cette technologie et la façon dont elle peut s’appliquer ailleurs. »

Les images thermographiques montrent les endroits où il y a de la chaleur, ce qui indique des points de stress ou des signes d’usure, et permettent à l’équipe du concentrateur de Mine Raglan de traiter de façon proactive les problèmes d’équipement dans le cadre d’un solide programme de maintenance préventive.

Résultats
Depuis l’utilisation de la caméra thermographique, aucun tuyau percé ou défectueux n’a interrompu la production du concentrateur. Chaque fois que la caméra signalait un problème de tuyauterie, l’équipe gérait de façon proactive le tuyau en question, évitant ainsi les coûts et les interruptions.  

Les économies réalisées en évitant des arrêts de production plus longs et plus coûteux ont payé plusieurs fois l’investissement dans la caméra, en plus de renforcer l’engagement de Mine Raglan envers la prévention et l’efficacité opérationnelle.

En perspective, l’équipe croit que d’autres utilisations pourraient s’appliquer à la caméra thermographique, notamment en ce qui a trait aux installations de traitement des eaux, aux courroies de convoyeurs et à l’équipement mobile, pour n’en nommer que quelques-unes.