LHD-EV-back0.jpg

Retourner à Informations et articles

Onaping Depth : Collaboration avec l’industrie des véhicules électriques en vue d’une extraction minière en profondeur

Auteur: Glencore Canada | Date: 14/05/2019

Nos Installations de nickel intégrées de Sudbury (INO), à Ontario, cherchent à mettre en valeur l’une des premières mines au monde fonctionnant entièrement avec des véhicules électriques. Le projet Onaping Depth, actuellement en construction et dont la mise en service est prévue en 2023-2024, collabore actuellement avec les fabricants de véhicules électriques afin de s’assurer que toutes les parties seront bien préparées pour effectuer à une extraction minière entièrement électrique.

Il y a quelques années à peine, Sudbury INO se trouvait à un point où, sans investissement supplémentaire, les mines du site devaient atteindre la fin de leur cycle de vie dès 2023.
 
Le projet Onaping Depth offrait la possibilité de prolonger la durée de vie de Sudbury INO, mais pour ce faire, il fallait s’engager dans l’innovation en raison de la profondeur des gisements. À 2 600 mètres de profondeur, une grande partie des coûts d’exploitation liés aux infrastructures minières découlent de l’énergie servant à alimenter la ventilation requise pour éliminer les contaminants des gaz d’échappement ainsi que de la chaleur et la réfrigération requises pour maintenir des températures raisonnables.

Caterpillar, le plus important fabricant d’équipement de construction au monde, met à l’essai le R1300 expérimental électrique alimenté par batterie à Sudbury INO – l’engin fonctionne par essais menés avec son équivalent diesel. Caterpillar a mis à profit les connaissances acquises lors des essais du modèle expérimental afin de mettre au point le R1700 XE – son premier chargeur-transporteur commercial électrique alimenté par batterie. 

En utilisant des véhicules électriques, Onaping Depth devrait réduire sa consommation énergétique de 44 % pour ses systèmes de ventilation et de 30 % pour son équipement de refroidissement par rapport à une mine équivalente fonctionnant au diesel.

Les véhicules électriques ne produisent pas d’émissions et sont donc moins polluants, en plus d’apporter des améliorations en matière de santé au travail. Ils sont plus silencieux, s’usent moins vite et nécessitent moins d’entretien en raison de leurs rouages plus simples. 

Grâce aux véhicules électriques, la nouvelle mine de Sudbury INO pourra réduire les émissions de gaz à effet de serre de 44 % et générer des économies de coûts considérables en diminuant sa consommation de carburant et d’énergie.