HDRImg-Canola.jpg

Retourner à Informations et articles

Favoriser les occasions de commercialisation à valeur ajoutée

Auteur: Glencore Canada | Date: 15/12/2016

Dans le cadre de son engagement envers le développement durable, Viterra encourage ses clients agriculteurs à cultiver le canola de façon durable grâce à son programme de contrats de canola durable. Ce programme est conçu de façon conforme à la Directive sur les énergies renouvelables (DÉR) de l’Union européenne (UE) qui a été établie en 2010. Cette directive exige que tous les biocarburants produits ou importés dans l’UE doivent provenir de cultures qui sont produites de manière durable. Étant donné que des objectifs ambitieux ont été fixés pour les états membres – réalisation pour l’UE d’une part de 20 % d’énergie provenant de sources renouvelables d’ici 2020 –, les producteurs de canola canadiens ont la possibilité d’accéder à ce marché.

« Il est prioritaire pour nous de maintenir un lien entre nos producteurs et les diverses occasions de commercialisation qui existent dans le monde, précise Chad Molesky, directeur du Marchandisage chez Viterra. Avec la hausse importante qui est prévue quant à la demande d’énergies renouvelables dans l’UE d’ici 2020, nous avons pris les mesures nécessaires pour permettre à nos producteurs de canola de saisir cette occasion et de demeurer concurrentiels par rapport aux autres pays exportateurs. »

Dernièrement, les installations de manutention des grains désignées de Viterra qui expédient le canola vers les marchés de biocarburants en Europe ont été certifiées à titre d’installations durables dans le cadre du programme International Sustainability and Carbon Certification (ISCC). Ce programme répond aux exigences de l’UE en ce qui a trait à la Directive sur les énergies renouvelables pour la production et la manutention de biomasse durable.

Le programme de Viterra vise également à aider les producteurs à obtenir la certification de durabilité et à faire en sorte qu’ils répondent aux exigences requises de la DÉR.

« La participation de Viterra aux marchés durables est importante non seulement pour ma ferme, mais également pour tous les producteurs, précise Dave Mazier, propriétaire de Good Earth Farms Ltd. à Brandon, au Manitoba, et premier producteur à s’être inscrit au programme de Viterra. L’entreprise a démontré qu’elle était engagée envers la croissance à long terme dans ce domaine en offrant un soutien aux producteurs et en s’engageant envers l’ISCC en vertu de la Directive de l’UE. »

Les critères du programme de Viterra confirment que les cultures sont produites de façon à respecter l’environnement, et ce, en appliquant des pratiques éthiques en matière d’agriculture et de gestion, notamment :

  • la traçabilité de toutes les cultures de plein champ pour toutes les terres détenues par le propriétaire, prises en location ou à bail;
  • une copie des dossiers de titres fonciers et des cartes de tous les champs détenus par le propriétaire;
  • des dossiers détaillés des champs pour toutes les cultures effectuées sur les terres;
  • des dossiers sur les pulvérisations et des données sur les récoltes;
  • des reçus de livraison pour chaque culture durable expédiée à un point de distribution.

 

Afin d’assurer l’intégrité du programme de Viterra, des audits de tierce partie sont effectués régulièrement à des fins d’évaluation et de vérification.

« Ce programme est un bon exemple de collaboration avec nos parties prenantes en vue d’assurer des résultats positifs, ajoute M. Molesky. En établissant des relations étroites avec nos agriculteurs et nos clients finaux, nous sommes dans une situation idéale pour faire en sorte que le canola canadien se retrouve dans des régions où les besoins existent et pour maintenir notre réputation de fournisseur fiable. »