Affinerie CCR

Nos actifs de cuivre au Canada comprennent la fonderie Horne et l'affinerie CCR (Canadian Copper Refinery), toutes deux situées dans la province de Québec. Ces installations emploient plus de 1 200 personnes, et en 2014, elles ont injecté 143 millions de dollars dans l'économie locale. 

InstallationsActifsProduction en 2014
Fonderie Horne Fonderie de cuivre à façon213 288 tonnes d'anodes de cuivre
Affinerie CCR Affinerie de cuivre et de métaux précieux315 668 tonnes de cathodes de cuivre


Notre fonderie Horne est une fonderie de cuivre à façon qui traite des concentrés provenant des installations de Glencore et de tierces parties. En activité depuis 1927, elle est actuellement la seule fonderie de cuivre au Canada et joue un rôle important dans l'industrie minière canadienne du cuivre.

La fonderie Horne est l'une des rares usines dans le monde à recycler de façon responsable des produits électroniques en fin de vie utile et d'autres matériaux contenant du cuivre. Sa capacité à traiter des charges d'alimentation variées constitue l'une de ses caractéristiques uniques. La fonderie produit des anodes de cuivre pures à 99,1 %. Ces anodes sont expédiées à l'affinerie CCR de Montréal pour être transformées en cathodes de cuivre.

Des investissements soutenus ont permis de maintenir cette installation à la fine pointe de la technologie tout en priorisant la réduction des émissions. La fonderie Horne peut traiter annuellement 780 000 tonnes de matériaux contenant du cuivre.

De son côté, l'affinerie CCR traite les anodes de cuivre pour les transformer en cathodes de cuivre pures à 99,99 % qui seront vendues sur les marchés mondiaux. En activité depuis 1931, l'installation est la seule affinerie de cuivre au Canada. Elle comprend également une usine intégrée d'affinage de métaux précieux.

L'affinerie traite également des charges d'alimentation appelées « boues anodiques ». CCR produit des cathodes de cuivre, de l'or, de l'argent ainsi que d'autres métaux spéciaux et produits chimiques tels que le sélénium, le dioxyde de tellure, le sulfate de nickel et un concentré de métaux du groupe du platine.