Un modèle de gestion collaborative entre les communautés autochtones et les partenaires industriels.

 

Ce modèle a été rendu possible grâce au Groupe de travail sur l'environnement formé par la Première nation de Wahnapitae et les Installations de nickel intégrées de Sudbury (Sudbury INO) de Glencore en 2008.

Début du programme

Établi en 2008, le Groupe de travail sur l'environnement constitue un engagement dans le cadre de l'accord de participation signé entre la Première nation de Wahnapitae et Sudbury INO au cours de cette même année. L'accord établit un cadre permettant aux deux parties de travailler ensemble pour bâtir une relation mutuellement avantageuse et continue en matière de gérance de l'environnement, d'éducation, de formation et de développement communautaire.

Le Groupe de travail sur l'environnement se réunit régulièrement afin de discuter de sujets liés à l'environnement et de collaborer à une série d'objectifs annuels visant à créer de la valeur pour les deux partenaires. Une grande partie du travail effectué par ce groupe porte sur le renforcement des capacités du Tahgaiwinini Technical & Environmental Services Group de la Première nation de Wahnapitae – une entreprise environnementale qui promeut la participation active à la gestion des ressources naturelles et recherche des solutions respectueuses de l'environnement.

Amélioration de la qualité de l'eau et de la biodiversité globale

En 2014, le Groupe de travail sur l'environnement a officiellement lancé le programme d'amélioration de la biodiversité du bassin versant de Massey Creek afin d'évaluer la performance des initiatives de restauration réalisées à une ancienne mine inactive et une usine de concentration achetées par Glencore il y a plusieurs décennies. Le programme avait aussi pour objectif de déterminer si les pratiques exemplaires mises en œuvre à la mine Nickel Rim South remplissaient leur rôle de façon efficace dans la prévention des répercussions sur le bassin versant en aval des installations. La mine Nickel Rim South s'est avérée un leader dans la conception et le maintien d'une petite empreinte d'exploitation dans le but de minimiser l'impact sur l'environnement naturel environnant.

Depuis la création du programme, Sudbury INO travaille avec les membres de la Première nation de Wahnapitae afin d'effectuer régulièrement un suivi et une évaluation dans le bassin versant de Massey Creek et d'en évaluer la qualité. En 2015, les deux parties ont installé des nichoirs pour canards afin d'améliorer l'habitat de nidification et de favoriser la croissance de cette population.

En 2016, le Tahgaiwinini Technical & Environmental Services Group a finalisé une évaluation de Massey Creek portant principalement sur la présence et la population des espèces de poissons, en particulier l'omble de fontaine qui est une espèce indicatrice clé de la performance environnementale globale dans un cours d'eau froide. L'achèvement réussi de ce projet technique a permis de souligner les avantages découlant des initiatives de renforcement des capacités mises de l'avant par le Groupe de travail sur l'environnement depuis 2008. L'évaluation a révélé que la population d'ombles de fontaine dans les tronçons inférieurs de Massey Creek avait considérablement augmenté, passant d'une capture nulle enregistrée en 1995 à une capture de 15-20 en 2010 et une capture totale de 225 ombles de fontaine en 2016. De plus, le nombre d'espèces capturées dans les tronçons inférieurs de Massey Creek est passé de 3 en 1995 à 12 en 2016.

Formule gagnante

Sudbury INO et la Première nation de Wahnapitae ont uni leurs forces par l'intermédiaire du Groupe de travail sur l'environnement afin d'honorer leurs engagements respectifs envers la gérance de l'environnement dans leurs communautés locales.

« Nous avons une relation très importante avec Glencore; elle est fondée sur la responsabilité commune et la gestion collaborative. C'est une relation progressive qui est authentique et qui contribue à l'amélioration de la gestion environnementale commune, en plus de procurer des avantages mutuels qui appuient les objectifs de développement durable à long terme », souligne Cheryl Recollet, directrice du Développement durable pour la Première nation de Wahnapitae.

Glencore reconnaît le rôle unique que les peuples autochtones jouent dans la culture générale et respecte leurs coutumes, leurs intérêts et leurs droits.

« Établir un partenariat avec les membres de la Première nation de Wahnapitae en ce qui a trait à la gérance de l'environnement est très logique sur le plan stratégique; ils partagent des connaissances inestimables sur les ressources naturelles avec nous, ce qui cadre très bien avec notre vision selon laquelle le développement durable à long terme est guidé par de véritables partenariats fondés sur l'intégrité, la collaboration, la transparence et la création de valeur mutuelle », indique Chad Pearson, surintendant, Fonderie et Mine Nickel Rim South à Sudbury INO.

Le programme d'amélioration de la biodiversité du bassin versant de Massey Creek est devenu un modèle de gestion collaborative entre les communautés autochtones et les partenaires industriels. Non seulement les deux parties ont atteint des résultats au bassin versant de Massey Creek qui ont dépassé ce que chacune aurait pu obtenir individuellement, mais le partenariat qu'elles ont formé pave également la voie à de futures relations.